Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 09:50

 

En septembre dernier, l'annonce tombe que la filiale américaine de Danone (The Danonn Co) provisionne un fond d'indemnisation de 35 millions de dollars pour règler une plainte collective pour publicité mensongère : des consommateurs d'Activia et de Danactiv ont en effet porter plainte contre Dannon, estimant que la société avait surestimé les bienfaits de ses produits.
Dans le cadre de l'accord trouvé (Dannon ne voulant pas aller jusqu'au procès), l'entreprise s'engage à rembourser les consommateurs qui ont consommé ses deux produits dans l'espoir d'améliorer leur santé, et à modifier certaines allégations sur ces deux laitages.

En ce qui concerne les produits de la marque Activia, contenant du Bifidus Regularis, Dannon doit établir que les effets sont "cliniquement prouvés" ou "scientifiquement prouvés" pour aider à régulariser le transit intestinal. D'autre part, Dannon s'engage à mentionner sur les emballages que le produit participe à l'amélioration du transit intestinal lent dans le cadre  d'une consommation quotidienne, pendant 2 semaines, et dans le cadre d'une alimentation équilibrée et d'une vie saine.

Dannon s'engage également à supprimer le terme "immunité" de ces arguments marketing pour DanActive, et à modifier l'assertion selon laquelle le yogurt a "un effet positif sur le système immunitaire de votre tube digestif" en "interagit avec le système immunitaire de votre tube digestif".

Sur les sites internet des deux marques, dans les foires aux questions, Dannon doit préciser que les deux produits sont des produits alimentaires et non des traitements pour quelque pathologie ou désordre que ce soit.
(plus d'infos sur le règlement de la plainte collective - en anglais!)


Il est bien dommage que de telles actions n'aient eu lieu en France, et que cette information n'est pas été relayée par les associations de consommateurs : après recherche sur les sites  de "Que Choisir" et de "60 Millions de consommateurs", aucune mention de cet accord n'a été retrouvée!

Pourtant, Danone reconnaît implicitement que ces produits n'ont pas les effets promus jusqu'à présent. D'ailleurs, est-ce par précaution que l'entreprise a modifié ces publicités, notamment télévisuelles, ces dernières semaines en France???

Partager cet article

Repost 0
Published by Béatrice Carraz - dans Industries agro-alimentaires
commenter cet article

commentaires

CeliaP 26/02/2010 19:36


Bonjour
Une petite remarque, suite à la class action contre Actimel aux USA, le discours actuel de Dannon ressemble beaucoup à celui auquel les consommateurs français ont droit régulièrement.
Il est cependant possible de faire reculer Danone. Par exemple, suite à l’action de la CLCV (www.clcv.org) en 2002, Danone avait retiré une publicité sur Actimel. Dans le spot incriminé un enfant
faisait tomber son gâteau dans un bac à sable avant de le porter à sa bouche, sa mère lui expliquant qu’il ne risquait rien puisqu’il buvait de l’Actimel. Pour la CLCV, Danone était allé trop loin,
dans la mesure où le message véhiculé laissait à penser que ce produit immunisait les consommateurs contre toutes les bactéries.
Par contre, entreprendre une véritable action en justice se révèle souvent long et fastidieux (compter au moins 4 à 5 ans si le professionnel fait appel). Même lorsqu’on peut s’appuyer sur un avis
défavorable de l’AFSSA ! Or, dans le cas d’Actimel, aucun avis actuel ne permet de tenter quelque chose. Nous attendons avec impatience le règlement allégations européen qui pourra aider à « faire
le ménage ». Mais pour l’instant, les probiotiques utilisés par Danone n’ont pas encore été examinés par l’EFSA. Idem pour Activia. En attendant, nous mettons en garde aussi souvent que possible
sur notre site (www.lepointsurlatable.fr) et lors d’actions de terrain les consommateurs contre les abus de communication des grands groupes agroalimentaires.


Béatrice Carraz 25/02/2010 16:19


Bonjour,

Vous avez effectivement relayé l'information concernant le dépôt de plainte, mais pas du tout le résultat de l'action en question : ce qui nous intéresse, c'est de connaître les suites de telles
plaintes. Il peut être extrèmement intéressant pour les consommateurs français et européens de savoir qu'aux Etats-Unis, Danone a accepté de revenir sur les argumentaires santé développés pour
vendre ses produits, et ce afin d'éviter un procès. Cela peut mettre la puce à l'oreille, non? D'ailleurs, les publicités actuelles pour Actimel sont beaucoup moins engagées sur le terrain de
l'argumentation-santé. Sans doute pour éviter d'autres "désagréments" judiciaires?
Je ne peux que continuer à regretter fortement qu'en France, aucune action n'ait été entreprise pour mettre Danone en face de ces affirmations lors de la commercialisation d'Actimel et d'Activia.


CeliaP 22/02/2010 09:29


Bonjour

L'association de consommateurs CLCV (Consommation Logement Cadre de Vie) a relayé cette info dans le blog de son site dédié à l'alimenation www.lepointsurlatable.fr (blog du 21 octobre 2009)
En ce qui concerne les class-actions ou plaintes collectives, pour l'instant, elles ne sont malheureusement pas possible en France. C'est un peu comme l'Arlésienne, on en parle bcp ... Des projets
existent au niveau européen et français, mais pour l'instant il n'y a pas de cadre légal permettant de le faire.


Présentation

  • : Alimentation et Santé
  • Alimentation et Santé
  • : Réflexions, indignations, coups de gueule mais aussi coups de projecteur ou encore initiatives intéressantes autour de l'alimentation et de la nutrition : voilà de quoi nous parlons!
  • Contact

Recherche